L’éponge Tawashi : une éponge zéro déchet.

Rien ne se perd, tout se transforme.

Alors, allons y, on récupère une vieille paire de chaussettes (propres de préférence) ou alors des chaussettes qui ont perdu leur jumelle dans la machine à laver et qu’on laisse de côté dans l’espoir infime de pouvoir les rassembler un jour et hop, on en fait une jolie petite éponge ! Parce qu’il faut l’avouer, les éponges, on les utilise tous les jours et pourtant c’est pas ce qu’il y a de plus écolo.

Pour ça, il vous faudra :

– une planche de bois carré d’environ 15 cm de côté et assez épaisse

– 20 clous

– une équerre

– un marteau

– un crayon de bois

– deux chaussettes (ou alors un vieux legging, ou même les manches d’un vieux T-shirt, enfin, vous voyez l’idée)

– une paire de ciseaux

Et si comme moi, vous n’avez pas forcément tout ça chez vous, il vous suffit de remplacer la planche de bois par un tupperware ou un plat carré, et les clous par des pinces à linge (pas besoin d’acheter, on trouve souvent une solution pour tout avec ce qu’il y a au fond des placards).

Dans un premier temps, il faudra préparer votre support :

– Tracez un carré de 14 cm de côté sur votre planche

– Sur un côté du carré, tracez un premier repère à 3 cm du bord, puis les 4 repères suivant à 2 cm d’intervalle et faites de même sur chaque côté

– Plantez vos clous sur chaque repère

Et si vous aviez prévu de le faire avec les pinces à linge, on ne se prend pas la tête, placez les régulièrement sur chaque côté de votre tupperware et ça fera très bien l’affaire !

Ensuite, découpez vos chaussettes dans la largeur de manière à obtenir 10 bandes (ou anneaux, appelez ça comme vous voulez) d’environ 1,5-2cm de largeur.

Accrochez 1 bande de tissu sur 2 clous opposés puis les suivantes parallèlement.

Pour la 6ème bande, vous allez venir la tisser perpendiculairement aux autres : accrochez la au premier clou, passez la en dessous de la première chaussette puis au dessus de la suivante et ainsi de suite pour terminer en la fixant sur le clou d’en face. Ensuite, prenez les 4 autres bandes pour les tisser de la même façon, mais en commençant d’abord par passer au dessus de la première chaussette pour la deuxième bande et en alternant ensuite pour les bandes suivantes.

Et pour rabattre les côtés, c’est comme du tricot, vous prenez l’anneau en haut à droite et au travers vous attrapez l’anneau sur sa gauche. Lachez le premier anneau pour qu’il descende le long du deuxième en gardant en main le deuxième et ainsi de suite ! Le tour est joué.

En plus, une fois que votre éponge est sale, un tour en machine suffit à lui redonner vie !

PS : si vous souhaitez réaliser une éponge plus grande, libre à vous d’utiliser un support plus grand et plus de bandes ! Toutefois, vérifiez bien que le tissu que vous utilisez est suffisamment élastique pour être étiré sur toute la longueur de votre support.

Je vous met le lien d’une petite vidéo juste après parce que c’est plus facile à faire qu’à expliquer, vous verrez !

1 thought on “L’éponge Tawashi : une éponge zéro déchet.

  1. Pingback: Liquide vaisselle rapide et efficace – HTBG

Leave a Reply