La “Slow fashion”

Qu’est-ce que la « Slow Fashion » ?

La « Slow Fashion » (SF, « mode lente ») vient s’opposer à la « Fast Fashion » (FF, « mode accélérée »). Ça ne vous parle pas ? Vous voyez ce T-shirt acheté 5€, qui était beaucoup trop transparent et qui s’est déformé au premier lavage ? Et bien ça, c’est la « Fast Fashion ». La FF, c’est la façon de consommer d’aujourd’hui, en achetant des produits peu chers mais de piètre qualité, venus d’on ne sait où et produits on ne sait comment.

Ainsi, la « Slow Fashion » est une façon de consommer plus raisonnable, équitable, de manière plus éthique et écologique.

Pourquoi la “Slow Fashion” est écolo ?

L’industrie textile est le deuxième plus grand pollueur du monde, derrière l’industrie du pétrole.

En effet :

  • Le coton est un grand consommateur d’eau. Il faut environ 2500 litres d’eau pour un T-shirt, 11 000 pour un jean.
  • Le coton est également responsable de 24% de la consommation de pesticides dans le monde.
  • Les produits colorants polluent. En Chine, 70% des cours d’eau seraient pollués à cause de l’industrie textile.
  • La délocalisation pour une main d’œuvre à moindre coût : un T-shirt parcourt environ 10 000 km de la Chine vers la France (sans parler des aspects éthiques, car ce n’est pas le sujet ici).
  • Le T-shirt devient un déchet : le bas prix des vêtements aujourd’hui rend le produit « jetable ». Chaque français jette en moyenne 12 kilos de textile par an…
Source : la majorité de ces chiffres proviennent de planetoscope, mais on les retrouve un peu partout.

Pour plus de détails, le site Greeny Bird Dress nous retrace le cycle de vie d’un T-shirt.

Source : https://www.huffingtonpost.fr/2015/11/29/impact-textile-environnem_n_8663002.html

Comment faire ?

Beaucoup de solutions s’offrent à nous pour mieux penser notre consommation textile :

Revaloriser

Je dirais que la première chose à faire, c’est un tri dans son dressing. Prenez le temps de regarder les vêtements que vous portez, ceux que vous ne portez pas ou plus, pourquoi vous ne les portez plus, est-ce la couleur, la forme, la texture ?

On peut toujours revendre les vêtements qu’on ne porte plus, et donner les vêtements invendus.

Mais le plus important est de ne pas reproduire ce cycle. Pensez avant chaque achat à l’utilisation que vous voulez en faire. Si vous achetez une robe, allez-vous la porter à une seule soirée ? Ou pouvez-vous l’enfiler avec une paire de basket et une veste en jean pour le reste de l’été ? Allez-vous vraiment acheter un T-shirt neuf à 2€ pour ce spectacle de fin d’année, qui demande un T-shirt rose à paillettes que vous n’allez très certainement plus jamais porter ensuite ? Est-ce qu’un emprunt ne serait pas plus judicieux ?

Il faut apprendre à penser le vêtement comme un produit durable, que vous allez garder et dont vous allez prendre soin, pour tenter de le conserver le plus longtemps possible.

Le seconde main

Enormément de vêtements sont achetés puis laissés à l’abandon dans un placard… un cadeau qui n’a pas plu, une erreur de taille, un achat en double… Il suffit de regarder sur les sites de revente comme Vinted, ou le bon coin, pour se rendre compte de la multitude de vêtements neufs ou quasi-neufs qui n’attendent que vous (114€ de vêtements neufs non portés dans nos placards d’après le docu “Vêtements, n’en jetez plus !“) ! En plus d’être écolo (on évite la production d’un nouveau vêtement), le seconde main est bien entendu économique.

Un exemple : j’ai besoin d’une combinaison classe pour une soirée de fin d’année. Sur Vinted, il y a 200 articles neufs à ma taille, dans la couleur noire, rien qu’à Lille !

Source : https://images.app.goo.gl/JVwGtVDicWqfcNrE9

La couture et le Do It Yourself

La couture permet de recycler un vêtement. Transformer un Jean troué au genou en jupe, recoudre un bouton, réparer un sac… Tout le monde n’a pas l’envie ni le temps de coudre bien sûr, mais une connaissance ou un professionnel peut vous aider à offrir une seconde vie à vos vêtements.

Pour les plus avertis, MILAN AV-JC propose des patrons zéros déchets, avec zéro chutes de tissus !

Shopping éco responsable

Enormément de nouvelles marques naissent, du made in France (Le slip français), à l’éco responsable, il y a du choix !

Le site DreamAct regroupe beaucoup de marques éco-responsables et éthiques par exemple.

Pour aller plus loin :

Leave a Reply