Une salle de bain zéro déchet.

S’il y a bien un lieu à la maison où on peut apporter beaucoup de petits changements, c’est la salle de bain. Et en plus, ces changements, ils sont super faciles à mettre en place.

1. Se brosser les dents :

Les brosses à dents en plastique sont faites de plusieurs plastiques différents, ce qui fait qu’elles ne sont pas recyclables. Et pourtant, des brosses à dents, on en utilise 3 ou 4 par an. Aussi, on opte pour la brosse à dents en bambou : une fois qu’elle est usée, on coupe les poils pour les jeter dans la poubelle à ordures ménagères, et on jette le manche en bambou dans le composte ! En plus d’être écoresponsable, elles sont plutôt jolies puisqu’on en trouve de toutes les couleurs. Et si on reste un adepte du plastique, on peut toujours acheter une brosse à dents plutôt classique mais avec tête interchangeable : comme ça, dès qu’on veut changer de brosse à dents, il suffit en fait de déclipser sa tête et de la changer !

Côté dentifrice, tous les dentifrices de la grande distribution sont dans des contenants non recyclable, et en plus de ça, de nombreuses pâtes de dentifrice sont faites en grande majorité de produits chimiques. Alors on essaie le dentifrice solide ou en poudre que l’on met dans des contenants réutilisables : non seulement leur composition est plus naturelle mais en plus, c’est plus économique parce qu’en général, ça dure plus longtemps qu’un tube de dentifrice classique. Et pour les plus courageux, il y a toujours la solution de fabriquer soi même son dentifrice, là au moins, pas de doute sur la composition !

2. Prendre une douche :

Plutôt que d’utiliser des gels douches et shampoings liquides qui sont tous conditionnés dans des bouteilles en plastique, on teste les savons et les shampoings solides :
– pas de contenants en plastique
– pas d’eau dans leur composition donc une plus grande durée de consommation
– des produits plus naturels si on choisit bien
– une plus longue durée de vie donc plus économique
– et si on aime voyager, pas de soucis pour les bagages puisqu’ils sont solides et ne prennent donc pas beaucoup de place.

On dit souvent que les savons solides sont plus agressifs pour la peau, mais ne vous en faites pas : si vous avez la peau sensible, orientez vous plutôt vers un savon surgras et sans huiles essentielles.

Si vous avez les cheveux secs, frisés, colorés ou plutôt gras, pas de panique, il existe plein de formules de shampoings différentes et les après shampoings solides, ça existe aussi !

3. Prendre soin de sa peau :

On trouve de plus en plus de crèmes pour le corps solides, de démaquillants solides, de déodorants solides.
Et si on veut encore poussez un peu plus loin, on utilise des cotons réutilisables qu’on a fabriqué soi même si on est couturière dans l’âme ou alors qu’on aura trouvé dans certaines épiceries bio, ou sur internet.

Et voilà, le tour est joué !

Si vous êtes un peu perdus et que vous ne savez pas où trouver tout ça :
– ManaMani qui propose de jolis coffrets pour passer facilement au zéro déchet, des savons et shampoings solides et pleins d’autres petites choses pour la maison;
– Les tendances d’Emma qui fait aussi des kits pour les bouts d’chou;
– Pachamamaï et ses cosmétiques bio et vegan;
– Möbius cosmétiques avec ses savons 100% naturels et vegan, fabriqués à Roubaix (59 sisi);
– et si vous aimez bien voir par vous même les produits avant de les acheter, certains épiceries en vrac / bio vous proposent un rayon cosmétiques comme par exemple les épiceries en vrac Day by Day ou alors dans le Nord, On part en vrac – l’épicerie zéro déchet itinérante.

Leave a Reply